Genevieve GLEIZE, photographe | Portfolio Categories portfolio
photographe, genevieve gleize
20
archive,tax-portfolio_category,term-portfolio,term-20,theme-stockholm,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,select-child-theme-ver-3.5.2.1493034072,select-theme-ver-3.8,vertical_menu_enabled,paspartu_enabled,menu-animation-underline,side_area_uncovered,wpb-js-composer js-comp-ver-5.1.1,vc_responsive

Dead Grocery

Lauréate du Prix Carte Blanche du Photo Brussels Festival 2019 avec Dead Grocery (produite par Hangar – Photo Art Center), j’ai conçu pour cette exposition une installation photographique immersive au moyen de très grands formats et d’une bande son, afin de plonger le visiteur au cœur d’une vie immobile, celle d’une épicerie de village abandonnée. [+]

 

… tout ici semble mort et déserté, mais tout ici ne nous parle que de vie enfuie … Sabine Bouyala, écrivain

0

fondation hôpital saint joseph

En résidence d’artiste

Cette résidence s’inscrit dans la durée. Imaginée pour donner à voir la vitalité de la Fondation et l’engagement des personnels au quotidien, elle s’inscrit dans un projet culturel et artistique plus vaste autour du patrimoine et de l’héritage de l’institution. La charité et l’esprit philanthrope de l’abbé Fouque, son fondateur, les relations humaines, le soin, sont au centre de la démarche. Cette approche artistique intègre aussi l’histoire du lieu, aujourd’hui gommée par la modernisation et la normalisation des équipements dictées par les impératifs sanitaires et économiques.

0

50 dey street I série 2

[…] Un couloir sombre et, tout au bout, une lourde porte coupe-feu, ouverte sur un espace nu. Seule une chaise rouge est posée devant une colonne en forme de fleur de lotus. La lumière du matin baigne l’ensemble. Il fait froid.
Une odeur âcre, mélange de poussière et de graisse, s’exhale du sol. A travers les carreaux crasseux, on entrevoit la ville, la vie. […]
Découvrir encore un mot, une forme, des couleurs, un signe oublié. C’est cette deuxième approche que je propose dans l’exposition 50 Dey Street # 2.
Certains étages sont à présent devenus des entrepôts, d’autres sont occupés par des artistes, quelques-uns sont encore fermés.

0

hôtel forbin de la barben

“ INSITU ” vous livre ma vision de l’Hôtel de Forbin de la Barben. Ces photographies ont été prises en juillet et septembre 2014, spécialement pour les 20 ans du Parcours de l’Art d’Avignon.

0

abattre les murs

« Où je passe je laisse ma trace » dit un graffiti posé sur un mur intérieur de l’ancienne prison d’Avignon. Murs du dedans, murs du dehors, murs à abattre pour que s’en échappent les images et les sons qu’ils ont détenus durant cent trente ans. Je les ai franchis, ouvert toutes les portes que l’on tenait fermées, parcouru les couloirs et les lieux de vie, me laissant déranger par le poids des traces. Cherchant à ma manière, à mettre au jour les blessures et les cris, les exaspérations, les solitudes, les attentes…

 

“ Il se peut qu’on s’évade en passant par le toit ”
Jean Genet

0